Festival de Cannes 2021 #03 – Annette de Leos Carax

Ladies and gentlemen, il est temps de débriefer le film d’ouverture.

Celui-ci a déjà fait couler beaucoup d’encre sur le web, tant il divise. Certains l’adorent, d’autres le haïssent, en tout cas, l’indifférence, personne ne connait.

Il se nomme Annette.

Son réalisateur est Leos Carax, alias le gars qui pond un film tous les dix ans.

Vous verrez à l’intérieur les fesses d’Adam Driver et Marion Cotillard qui meurt. (Un vieux traumatisme de The Dark Knight Rises, sûrement.)

Et voici à quoi ressemble l’affiche :

De quoi ça parle ?

Ann et Henry sont sur un bateau. Henry pousse Ann à l’eau. Qui est-ce qui reste ?

Annette, la gamine.

Ce film est une subtile métaphore sur deux parents qui décident d’utiliser leur enfant pour assouvir leurs propres désirs. Pour Henry, il s’agit de retrouver sa gloire perdue, puisque sa vie d’humoriste stand-up se résume à un foutu déclin. Il va transformer Annette en enfant star et la propulser sur scène à ses côtés/à sa place.

Ann veut tout simplement se venger d’Henry et lui rappeler qu’après son meurtre, jamais plus il ne dormira en paix. Elle va donc revenir en version spectrale pour jeter une malédiction sur l’enfant.

Pourquoi voir ce film ?

Pour la narration complètement atypique et qui pourra en déconcerter plus d’un. C’est justement pour cela que ce film divise plus qu’il ne rallie.

Quand on va au cinéma, on s’attend à « voir » quelque chose. Or, là, on ne nous montre rien, on va nous « raconter » une histoire. (Leos Carax envoie le « show don’t tell » se faire foutre, en d’autres mots.)

Il convient donc d’ouvrir ses oreilles (ou de lire les sous-titres) si on souhaite comprendre de quoi il en retourne.

C’est sans doute pour cela que le réalisateur a choisi de présenter ce film/conte sous un format de comédie musicale. Pour que l’on soit plus attentif aux paroles qu’aux images.

Cependant, ne vous attendez pas à un film de la MGM avec Fred Astaire, ou à un Jacques Demy. Ce film n’est pas mignon, il est même un peu crade sur les bords. C’est une tragédie en clair-obscur avec juste des mots que l’on chante avec ses tripes, dans un climat un peu rock’n roll/slam/glauque. La seule danse du film, à savoir la valse que l’on voit sur l’affiche, est terriblement massacrée.

La découverte principale, pour moi, fut Adam Driver, le gars qui joue le successeur de Dark Vador dans la franchise Star Wars. (outre un bon rôle dans le Blackkklansman de Spike Lee, notre cher président de jury aux lunettes roses) Eh bien le p’tit jeune, il en a sous le capot. Loin d’être un acteur de blockbuster, il prend des risques considérables dans ce film d’auteur qui l’expose dangereusement. Le qualificatif qui revient le plus pour son personnage serait « pathétique ». Et c’est dangereux, pour un acteur, d’attirer la pitié, ça risque de lui coller à la peau même après le générique de fin car parfois, on ne sait plus vraiment s’il fait exprès de jouer mal ou non. Là, Adam Driver gère la chose, tient son rôle de bout en bout, et donne envie de suivre sa carrière parce qu’il y a moyen qu’il nous surprenne encore. La page Star Wars/Disney/films pour enfants semble pour lui définitivement tournée.

Y-a-t-il des monstres dans ce film ?

Parce que les monstres, c’est mon fonds de commerce quand même, la question m’intéresse ! (ça tombe bien, je me l’auto-pose.)

Oui, il y a des monstres dans ce film ! Ann spectrale nous joue régulièrement le fantôme de Banquo revenant hanter son bourreau. Quant à la malédiction lancée par Ann sur Annette, celle-ci va transformer l’enfant en un monstre venu d’un autre monde, doté d’un pouvoir étonnant.

A noter également le symbole récurrent des singes que l’on pourrait aussi beaucoup commenter. Annette ne serait-elle pas, elle-même, un petit singe savant ?

Ce film est à découvrir, profitez, il vient tout juste de sortir au ciné. =)

Retrouvez les précédentes chroniques du Festival de Cannes 2021 :

#01 Présentation du projet

#02 La cérémonie d’ouverture

14 commentaires sur « Festival de Cannes 2021 #03 – Annette de Leos Carax »

    1. Je me rends compte que c’est un acteur que je connais assez mal, je ne l’ai vu presque que dans des rôles secondaires jusqu’à présent, hormis Annette. Va falloir que je rattrape mon retard et que j’explore sa filmographie. ^^

      J'aime

  1. Personnellement, je n’ai pas vu les derniers « Las Vegas » Wars (cette grosse machine de Star Wars me fait penser à ça je ne sais pourquoi), mais j’ai eu la chance de voir Adam Driver dans de nombreux films, et c’est un acteur que j’aime suivre, pour sa « gueule », ses rôles et son audace. J’ai vu Annette mardi soir, et j’ai vraiment aimé, le réalisateur a poussé le truc jusqu’au bout (quelques moments WTFFFF), et comme la tempête qui dévaste le couple, on est emportés, ou… jetés à l’eau 🙂 ! Belle journée !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :