Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Festival de Cannes 2021 #01

Hé, vous savez quoi ?

C’est l’été, le soleil brille, les températures font rôtir les cuisses, on va pouvoir battre à nouveau des records de transpiration et comparer la taille de nos auréoles sous les bras. Mais il y a un endroit ultime où il fait toujours frais et où les monstrothécaires peuvent patienter sourire aux lèvres jusqu’au retour de la saison froide. 😀

Je demande un hourra pour les merveilleuses et sublimes salles de cinéma climatisées !

Et comme un signe du destin pour me dire « viens, viens, sors de chez toi, va voir des films… », le festival de Cannes se déroule cette année du 6 au 17 juillet à des dates qui me sont accessibles. Et comme un second signe du destin, pour me dire « ne résiste pas, tu AIMES le cinéma, alors VA au cinéma », la monstrothèque a pu obtenir sa petite accréditation dite « cinéphile ».

On ne contrarie pas le destin.

Ces quinze prochains jours seront donc consacrés à Cannes et à ses joyeuses festivités.

Les articles à venir seront écrits à la va-vite, avec les moyens du bord, façon journal de voyage. Pardon d’avance si c’est un peu bordélique.

Cannes, c’est quoi ?

Avant tout, Cannes est une ville située au sud de la France, au bord de la Méditerranée. On y compte 73 000 habitants en temps normal, auxquels viennent s’ajouter quasi autant de vacanciers, festivaliers, journalistes aux grandes heures de pointe annuelles.

J’exagère à peine. En 2018, ils ont enregistré 2 000 000 de touristes à l’année, outre 1 000 000 de gens simplement de passage. Cannes, c’est 130 hôtels, soit 8 000 chambres pouvant accueillir 17 000 personnes à même la ville. 500 restaurants et cafetiers. 30 discothèques, 3 casinos… C’est la deuxième ville de salons professionnels en France après Paris. (source)

On y trouve sept-huit cinémas/théâtres et en bonus, l’immense Palais des Festivals – centre des congrès pouvant accueillir les grosses manifestations.

Par exemple, vous avez le festival de la plaisance, le festival international des jeux, incluant le festival du scrabble francophone, le festival des arts pyrotechniques, un gros truc pour les pros de l’immobilier, le festival de la publicité, celui du marché de la télévision, les NRJ Music Awards, de temps en temps la Red Bull Air Race… et le Festival de Cannes. (Des majuscules pour la gloire.)

Oui, mais le Festival de Cannes, c’est quoi ?

Le Festival de Cannes (ou autrefois festival du film) existe ici depuis 1946. Je vous épargne le calcul : il fête cette année sa 74ème édition. Il s’agit d’un des festivals cinématographiques les plus médiatisés au monde, notamment grâce à ses vingt-quatre marches qu’on monte en bombant le noeud pap’.

Présenter le Festival de Cannes en quelques mots est extrêmement compliqué, parce qu’il y a beaucoup à en dire. Ce qu’il faut en retenir, c’est que celui-ci s’adresse autant aux professionnels de l’audiovisuel qu’aux passionnés particuliers qui peuvent demander aussi à être accrédités. S’il n’est pas possible pour tout le monde d’accéder à toutes les séances (honnêtement, il est plus simple d’aller au Mordor détruire l’anneau unique que d’entrer dans le Grand Théâtre Lumière aux séances du soir…), il est toujours possible de trouver un compromis et de voir quand même quelques films quand on est bien motivé et qu’on s’y prend suffisamment en amont. Il y a un p’tit côté aléatoire : parfois vous souhaitez voir tel film, mais vous verrez tel autre. Ça oblige à sortir de sa zone de confort et on y découvre des trucs sympas.

En moyenne, 80 films sont projetés en douze jours dans différentes catégories, répartis entre la sélection officielle et les sélections parallèles. En plus, on y retrouve d’autres compétitions annexes, comme la semaine de la critique ou la quinzaine des réalisateurs, ou encore la programmation ACID (pour le cinéma indépendant).

Il y a également des projections en plein air sur le cinéma de la plage… Des rétrospectives, des documentaires, des séances un peu spéciales, des leçons de cinéma (qui cette année semblent remplacées par des « rendez-vous cinéma », conférences à l’intitulé moins pompeux). On y trouve des courts-métrages, des longs-métrages… Bref, c’est un bon spot pour qui aime les films, même si ce n’est pas le festival de cinéma le plus accessible au tout public.

Oui, mais zut alors… Le Festival de Cannes 2021, c’est quoi ?

Cette année est particulière et ne ressemblera à aucune autre, pandémie oblige. Mais il y a d’autres choses d’importance qui marqueront cette édition :

Cannes s’engage pour l’environnement et devient un festival presque écolo.

J’vous jure, quand le Festival vous envoie un mail pour vous dire « prévoyez des gourdes à rempoter aux fontaines », ça fait un choc. J’attends de voir tous les acteurs montant les marches avec leurs gourdes… Mais c’est bien ! Faut juste changer ses petites habitudes.

Cannes s’investit pour permettre une meilleure représentation des femmes, notamment dans le jury devenu majoritairement féminin.

A titre personnel, l’innovation de l’année pour moi, c’est surtout l’arrivée du billet électronique et les possibilités de réserver sa place. FINIES les files d’attente qui durent des heures, pour au final être refoulé à l’entrée parce qu’il n’y a déjà plus de place. Maintenant, on sait deux heures avant si notre place est garantie ou non et on arrive juste au début de la séance. (Comme dans tous les cinémas de France en fait.) Ça, ça change la vie !

Reste à voir en pratique combien de films j’arriverais à réserver avec ce nouveau système, parce que les résas sont ouvertes sous forme de souhaits, les places étant ensuite réparties entre les « cinéphiles » par tirage au sort. Ce festival s’annonce donc totalement imprévisible.

Cannes 2021, c’est aussi déjà de petites polémiques qui naissent de quelques murmures de l’ombre. Quoi, comment ça ils ont refusé les films Netflix dans la sélection officielle ? Mais par contre, Fast and Furious n°9 sera projeté au cinéma de la plage. C’est vraiment du cinoche ça ? Et la légitimité de Mylène Farmer en tant que membre du jury, on en parle ?

M’en fiche des polémiques. Cette année, c’est Spike Lee, le président du jury, et Spike Lee, il est cool. Donc, tout le monde va être cool comme lui et tout va très bien se passer.

Cannes, enfin, c’est une ambiance plus ou moins arrêtée dans le temps. 2021 ressemblera sans doute aux 73 années précédentes. Il y aura des palmiers, des plages, des pianos bars et des pubs anglais. Durant le festival, il y aura des yachts, des limousines, des célébrités et des inconnus qui les poursuivent pour un selfie, tout en rêvant de gloire et de paillettes. Il y aura des soirées arrosées et des gens qui ne marchent plus tout à fait droit, en rentrant chez eux. Immuable…

Cannes 2021 va être une très belle édition. J’vous le dis. =)

14 commentaires sur « Festival de Cannes 2021 #01 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :